10 choses à savoir sur votre H2O

10 choses à savoir sur l'H2O

Véritable élixir de la vie, l’eau nous est essentielle. Aussi pure et simple qu’elle puisse être, l’eau nourrit néanmoins de nombreux mythes et malentendus. Voici 10 points que vous devez savoir pour adopter une hydratation saine.

L’EAU NOUS EST VITALE

Sans nourriture, nous pouvons survivre pendant un mois ou plus, mais sans eau nous ne tenons pas plus de 3 jours ! L’eau est fondamentale à toute réaction chimique dans notre corps. Elle représente 50 à 60 % de notre masse corporelle : une perte de 2 % seulement engendre un risque réel de déshydratation.

L’EAU EST INDISPENSABLE AU BON FONCTIONNEMENT DE L’ORGANISME

Si nous sommes déshydratés, tout notre organisme, y compris notre métabolisme et notre circulation sanguine, ralentit. Nos cellules ne reçoivent plus assez d’oxygène. Nous ressentons de la fatigue et du « brouillard au cerveau ». Une quantité suffisante d’eau permet à nos reins de faire leur travail et d’éliminer les impuretés de notre organisme.

L’EAU N’EST QUE DE L’EAU

L’eau traditionnelle ne semble plus suffire, au vu de toutes les eaux améliorées actuellement commercialisées : aux côtés de l’eau de source ou de l’eau minéralisée, vous pouvez maintenant trouver de l’eau activée, de l’eau alcaline, de l’eau ionisée, même de l’eau paléo.

Bien qu’il y ait peu de preuves, voire aucune, à l’appui des affirmations de ces eaux fantaisistes, une chose est sûre : elles sont vendues à des prix exorbitants !

L’EAU FACILITE LA DIGESTION

Lorsque nous mangeons beaucoup de fibres (ce qui devrait être le cas), nous avons besoin d’une quantité suffisante d’eau dans l’intestin pour que tout puisse être bien digéré. Si nous n’en avons pas assez, nous nous exposons à un risque inconfortable de constipation.

L’EAU RÉGULE L’APPÉTIT

Il a été démontré par de récentes études que l’eau potable avant et entre les repas peut augmenter légèrement la quantité de calories que nous brûlons et diminuer les calories que nous ingérons lorsque nous mangeons.

L’EAU SEULE NE FAIT PAS MAIGRIR

Vous avez certainement déjà entendu dire que l’eau nous aide à brûler les graisses. Peut-être parce que lorsque nous sommes déshydratés, nous brûlons plus de graisses à mesure que notre système ralentit, ce qui n’est pas tout à fait la même chose. Mais si nous en disposons suffisamment, l’eau ne semble pas offrir de bienfaits magiques.

DE L’EAU : OUI MAIS A JUSTE MESURE

Il est conseillé de boire « 8 verres par jour », mais en réalité, ces chiffres sont plutôt arbitraires. Nos besoins varient d’une personne à l’autre et d’un jour à l’autre. Tout dépend de notre environnement et de nos activités. Si nous sommes dans une région au climat chaud ou si nous faisons beaucoup de sport, nous aurons besoin de plus d’eau que quelqu’un qui travaille dans un bureau climatisé, assis sans bouger. En général, nous avons besoin d’un apport d’eau de 2 à 3 litres en moyenne, pour remplacer l’eau que notre corps perd pendant la journée.

IL Y A DE L’EAU PARTOUT

Nul besoin d’être accroché en permanence à une bouteille d’eau. Vous pouvez aussi trouver de l’eau dans les jus, le lait, les boissons gazeuses, même dans le café et le thé. Réputés déshydratants, ces 2 derniers peuvent avoir un léger effet diurétique, mais ils contribuent surtout à votre apport nécessaire en eau. La plupart des fruits et légumes contiennent beaucoup d’eau, et même des aliments inattendus comme le pain peuvent avoir une teneur élevée en eau.

VOTRE CORPS SAIT CE DONT IL A BESOIN

Si vous avez soif, c’est que vous avez besoin de boire. Si vous êtes fatigué, que vous avez des maux de tête, c’est que vous n’êtes pas suffisamment hydraté. Votre urine est aussi un bon guide. Gardez un œil sur la couleur : jaune foncé ou ambre signifie que vous avez besoin de plus d’eau. Si vous transpirez beaucoup après une séance d’entraînement intense, pensez à boire pour récupérer ce que vous avez perdu, mais peu à peu, par petites gorgées.

BOIRE TROP D’EAU PEUT ÊTRE DANGEREUX

L’hyponatrémie est une perturbation électrolytique qui peut être causée par la consommation excessive d’eau, ce qui entraîne une baisse dangereuse du taux de sodium dans l’organisme. Elle peut causer des crises ou même la mort. Une forme plus légère, appelée « intoxication par l’eau », peut également survenir, notamment chez les athlètes qui boivent trop et trop vite.

En termes de symptômes, on peut observer des nausées, des vomissements, une vision trouble. Si vous buvez plus de 4 litres par jour et que vous n’êtes ni un athlète ni dans zone au climat très chaud, vous mettez votre santé en danger.

1 J'aime
0 Je n'aime pas