5 bonnes habitudes peuvent faire gagner 10 ans d'espérance de vie

espérance de vie

En adoptant les règles de base d’une hygiène de vie saine, un adulte peut allonger son existence de 10 ans. Si les recommandations ne sont pas neuves, c’est pourtant la première fois qu’une étude peut chiffrer précisément le gain sur l’espérance de vie.

 

L’étude visait à quantifier dans quelle mesure les facteurs liés à un mode de vie sain pourraient accroître la longévité de la population aux États-Unis où l’espérance de vie moyenne est plus courte (79,3 ans, 31e rang mondial) que dans presque tous les autres pays à revenu élevé.

 

34 années de données analysées

Publiée dans la revue Circulation le 30 avril 2018, l’étude a été menée par des chercheurs de la T.H. Chan School of Public Health de Harvard (États-Unis) sur 120 000 hommes et femmes pendant près de 34 ans.

 

L’impact de ces habitudes de vie a été mesuré :

  • Faire au moins une demi-heure de sport par jour
  • Adopter une alimentation saine
  • Ne pas fumer (ou peu)
  • Boire de manière raisonnable ou ne pas boire du tout (15cl de vin par jour pour les femmes, 30cl pour les hommes)
  • Maintenir un indice de masse corporelle peu élevé (18,5-24,9 kg/m²)

 

Résultats : 14 ans de vie supplémentaire pour les femmes et 12 pour les hommes

Ceux qui avaient opté pour ces bonnes habitudes étaient 74 % moins susceptibles de mourir au cours de la période d’étude (82 % de risque en moins de mourir d’une maladie cardiovasculaire et 65 % moins susceptibles de mourir d’un cancer). « Pour les femmes qui adoptaient ce mode de vie, cela correspondait à 14 années de vie supplémentaires en moyenne et 12 années pour les hommes. Celles et ceux qui combinaient l’ensemble de ces pratiques gagnaient le plus d’années de vie » peut-on lire dans les conclusions de ces recherches.

 

« Cette étude souligne l’importance d’adopter un mode de vie sain pour vivre plus longtemps. Trop peu de personnes, au sein de la population américaine, n’y prêtent attention… », a conclu Frank Hu, le directeur de l’étude.

 

1 J'aime
0 Je n'aime pas