Gym'Après cancer : Toutes réunies pour combattre la maladie

Gym'Après Cancer

À l’approche de l’opération Octobre Rose, qui vise à sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein, le Baromètre Sport Santé* FFEPGV, réalisé avec Ipsos, révèle que pour 62% des Français, l’activité physique permet de prévenir le risque de cancer ou de rechute. Plus que jamais investie, la FFEPGV réaffirme son engagement dans l’accompagnement des personnes touchées par cette maladie.

 

Depuis 8 ans, la Fédération développe, en partenariat étroit avec les équipes médicales et les associations de patients, Gym’Après Cancer, un programme spécifique d’activités physiques adaptées, pour les accompagner aux différents stades de la maladie. Proposé partout en France, ce programme permet une meilleure accessibilité aux pratiques sportives aux malades et aux personnes en rémission.

 

Gym Après’Cancer : des bénéfices santé indiscutables

Patricia Morel, Présidente de la FFEPGV souligne : « Il est primordial que TOUS les Français connaissent le rôle de l’activité physique et sportive qui va bien au-delà de la prévention du risque de cette maladie touchant près de 20 000 Français. Nous sommes très investis sur la question de l’accompagnement à la pratique d’une activité physique pendant et après la maladie. Gym’Après Cancer est pour nous un geste de solidarité essentiel pour faire reculer les récidives et rendre le Sport Santé accessible au plus grand nombre ».

 

Plusieurs essais thérapeutiques et méta-analyses démontrent les bénéfices liés à la pratique d’une activité physique et sportive, modérée, progressive et régulière sur les effets délétères du cancer : amélioration des capacités fonctionnelles, des aptitudes cardio-respiratoires, de la qualité du sommeil, diminution de la fatigue, diminution du sentiment d’isolement et amélioration de l’image du corps. L’activité physique améliore ainsi la qualité de vie et réduit les risques de récidive, de 30 à 40% pour le cancer du sein[1], par exemple.

Gym Après’Cancer : un encadrement dédié

Le programme Gym’Après Cancer est déployé par des animateurs expérimentés, spécifiquement formés à l’encadrement des publics fragilisés. Près de 170 animateurs EPGV animent ainsi plus d’une centaine de ces programmes sur tout le territoire. La FFEPGV continue de développer ce programme pour un accès facilité dans toutes les régions de France. La démarche pédagogique est orientée vers l’autonomie de la personne et repose sur l’implication et la régularité : l’engagement des participants est essentiel pour atteindre les effets bénéfiques et pour conforter l’estime de soi.

 

[1] Données issues de la Revue EPS #359. Déc. 2013. issn 0245-8969. p. 38-39.
*Enquête menée par Ipsos sur Internet du 14 au 17 décembre 2017 auprès d’un échantillon de 2 183 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française, âgée de 15 ans et plus.
** Ce véritable « Vidal » du sport répertorie les activités sportives recommandées pour la santé. Il aide les médecins à choisir l’activité la plus adaptée aux pathologies de leurs patients.

 

Plus d’info

 

 

0 J'aime
0 Je n'aime pas