Le bandeau connecté Moov HR, expert de l'activité cardiaque

Bandeau connecté

Le Moov HR, nominé aux Wearable Tech Awards est un petit capteur circulaire, abrité par un boîtier en silicone qui s’insère dans un bandeau ou un bonnet de bain. L’idée : mesurer la fréquence cardiaque de la manière la plus précise possible. Zoom sur le bandeau connecté le plus précis du monde…

 

Ce capteur repose sur la même technologie liée à la lumière que celui de l’Apple Watch ou du Fitbit Charge 2. C’est un principe connu sous le nom photopléthysmographie(PPG) : parce que le sang est rouge et absorbe la lumière verte, les capteurs sont capables de mesurer le sang qui s’écoule dans les veines. La principale différence est qu’il se porte autour de la tête. Ce qui le rend extrêmement précis.

 

Pourquoi ? Parce que la peau de la tête est plus fine, les mouvements du capteur sont réduits, et le flux sanguin est plus important. Les informations collectées sont donc plus fiables. Selon le fondateur Meng Li, le choix de mesurer le pouls au poignet était plus que discutable. Un testeur portait ainsi à la fois un Fitbit et le nouveau bandeau Moov HR Sweat en effectuant une session de flexions. Après l’exercice, les deux appareils affichaient des mesures qui différaient de 30 battements par minute. Destiné aux entraînements hautement intensifs, au cours desquels les usagers tentent d’atteindre un rythme cardiaque élevé et précis. Exemple :  la course à pied, le cycling, le HIIT ou encore la boxe.

 

Plutôt que de simplement mesurer le nombre de pas, les calories brûlées, et la distance parcourue, il introduit ces données dans une intelligence artificielle qui vous guide grâce à des séances d’entraînement axées sur des buts. Mots d’encouragement à l’appui. Les utilisateurs pourront accéder, via l’application, à leurs données cardiaques, à la fois sous forme d’électrocardiogramme et de représentation numérique. Après la fin de la session, cette donnée peut être partagée sur le Moov Leaderboard ou d’autres média sociaux.

 

Pour les nageurs, la possibilité de glisser le Moov HR dans un bonnet de bain offre l’opportunité d’obtenir un suivi d’activité cardiaque pendant les sessions de natation. Or, les capteurs cardiaques conçus pour être portés autour du poignet fonctionnent mal voire pas du tout dans l’eau. Pour l’instant les systèmes audio waterproof ne sont pas suffisamment aboutis pour permettre la fonction de coaching sur le bonnet de bain, le bandeau  est donc le seul à bénéficier des conseils du coach.

 

En termes d’autonomie, le Moov HR promet six heures d’utilisation continuelle, soit environ une semaine d’utilisation occasionnelle. Les deux sont disponibles en précommande à 60 dollars, et peuvent être conjointement achetés pour 100 dollars. Les deux modèles passeront à 99 dollars par modèle lorsqu’ils seront lancés. Le bandeau et le bonnet de bain sont inclus.

0 J'aime
0 Je n'aime pas