Les bonnes résolutions 2018 : comment s'y tenir...

bonnes résolutions

Se mettre à l’activité physique et perdre du poids sont les deux grandes résolutions les plus courantes, ce qui pousse à croire qu’elles sont aussi les plus difficiles à tenir… Adopter un changement de comportement drastique c’est facile à noter sur son carnet mais dans la réalité, l’objectif après quelques semaines, est très vite abandonné. Le professeur David E. Conroy, spécialiste de la motivation, nous éclaire sur ce qui nous aide à bouger, à y croire et surtout, à tenir la distance.


Ce que vous devez savoir pour réussir

 

  • Visez haut, mais soyez réaliste. Les performances augmentent petit à petit en même temps que les progrès. Les gens surévaluent souvent leurs capacités et leur motivation et se désengagent du but lorsqu’il devient évident que ce but est irréalisable. Et s’il est réaliste, c’est parfois l’équipement ou l’entraînement qui ne l’est pas. Il faut donc veiller à utiliser des stratégies rationnelles pour atteindre un objectif. 

 

  • Concentrez-vous sur les récompenses à court terme, car elles motivent un vrai changement de comportement. L’intérêt doit être palpable au présent, or avec l’activité physique, ils sont souvent tardifs. Dire aux gens qu’en étant plus actifs, ils préviennent des maladies chroniques dans 30 ans, n’est pas considéré comme un argument convaincant. Goûter à l’euphorie d’un cours collectif chorégraphié, c’est une récompense immédiate. La sensation de plaisir vaut bien plus que n’importe quelle recommandation de santé.

 

  • Si vous commencez un nouvel entraînement, allez-y doucement. Une erreur que les gens font souvent, c’est de se diriger vers un programme d’une intensité trop grande pour leurs capacités. Si vous n’êtes pas dans une condition physique suffisante, vous ne serez pas performants, après le cours vous aurez mal partout et l’expérience aura été désagréable. Donc vous n’y retournez pas.

 

  • Faites des rituels. Inclure l’activité physique dans son emploi du temps sous-entend d’en faire une habitude. Associez-la à un moment de la journée, un lieu, une sensation… Par exemple : « à 17 heures, je fais un running », ou « après le petit déjeuner, je fais une promenade ». Il faut savoir que chaque personne se fixe une habitude à une vitesse différente. Pour certains ça prendra 18 jours, pour d’autres 254 (la moyenne est de 66 jours).

 

  • Utilisez un outil de suivi de l’activité physique pour mesurer vos progrès mais ne comptez pas uniquement là-dessus. L’auto-surveillance, c’est-à-dire réfléchir à ses actions, mesurer son envie, sa force et ses performances, permet de se responsabiliser. Se challenger avec d’autres sur les réseaux sociaux est un levier intéressant pour garder l’envie de se dépasser, mais il faut avant tout le faire pour soi. 

 

David E. Conroy est professeur de kinésiologie à la Pennsylvania State University. Ses recherches portent sur les comportements humains face à la pratique sportive et plus particulièrement sur les sources de motivation.

4 J'aime
0 Je n'aime pas