BORN TO MOVE : le remède contre l'obésité infantile

960x540

Les enfants naissent pour bouger. Il suffit de les regarder, ils marchent rarement, ils courent tout le temps et rester assis plus de 10 minutes est pour eux un calvaire… Pourtant, les taux d’obésité infantile ne cessent de grimper. LES MILLS s’est donné pour mission d’aider les enfants à retrouver leur mobilité originelle grâce à son programme BORN TO MOVE.


Selon une vaste étude britannique, des données concernant 196 millions de personnes dans 186 pays ont été analysées. Le nombre de personnes classées comme obèses est passé de 105 millions en 1975 à 641 millions en 2014. Les taux d’obésité chez les enfants ont plus que triplé dans le même temps. La planète est lourde. Environ un cinquième de ces personnes vivent dans des pays riches et anglophones (Australie, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Canada et États-Unis). L’Organisation mondiale de la santé s’est donné l’objectif ambitieux de réduire les taux d’obésité d’ici à 2025. Le Royaume-Uni a récemment introduit une «taxe sur le sucre», dont les revenus seront ciblés sur les initiatives anti-obésité, y compris des programmes visant à sensibiliser les enfants et à les maintenir motivés dans un monde de plus en plus construit autour des écrans fixes et portables.

 

Born to Move ™, les cours LES MILLS destinés aux enfants, ont fait l’objet d’une étude pilote dans les écoles primaires du Royaume-Uni, et se sont révélés très efficaces tant sur la performance physique des enfants que dans leurs niveaux de motivation… « La découverte clé a été le niveau de motivation intrinsèque qui s’est amélioré chez les enfants à la suite de BORN TO MOVE, par opposition à la poursuite de leurs cours de sport standard », explique Bryce Hastings, directeur de recherche chez LES MILLS.



Alors que l’étude a révélé que les capacités physiques des enfants s’amélioraient également au cours des six semaines de participation, c’était l’augmentation de l’intensité de l’entraînement qui se révélait encourageante. « Parce que le programme est conçu pour maximiser l’effet du groupe », explique Bryce, « il garde les enfants engagés, motivés et leur propose une variété de mouvements simples et accessibles. Il est primordial d’avoir des programmes pour tous les niveaux et tous les sexes. Et de pouvoir attirer des enfants qui seraient normalement exclus des cours d’éducation physique traditionnels en raison de leur manque de capacités dans des activités spécifiques.

0 J'aime
0 Je n'aime pas