Convertir les calories brûlées en électricité, Terra Hale l'a fait !

Terra Hale

À Terra Hale, salle de fitness londonienne, l’énergie dépensée par les adhérents permet d’alimenter le club en électricité. Une salle de fitness complètement autonome, pile dans l’air du temps…

 

Terra Hale ou le concept Ecolo-Fit

Grâce à ce concept imaginé par Michal Homola, ancien snowboarder professionnel arrivé en septembre à la tête du club, les adhérents fondus de cardio convertissent leurs calories brûlées en électricité, alimentant ainsi leurs propres machines. Un geste éco-responsable qui valorise l’adhérent et qui s’avère être un excellent accélérateur de motivation…

Un seul cours de vélo permettrait ainsi de produire 3200 watts, soit suffisamment pour alimenter un ordinateur toute une journée. De plus, le surplus produit est reversé directement dans le réseau national Britannique. Un geste plutôt honorable.

 

Une salle en matériau durable

Terra Hale va même plus loin en choisissant pour sa structure des matériaux durables. Tapis de sol, poignées de porte, tout serait fabriqué en plastique recyclé. Les murs seraient même conçus à partir de bois récupéré et recouvert de plantes filtrantes.

 

Mais si rien ne se perd, tout se paye ! Il faut compter environ 70 livres par mois, soit un peu plus de 79€ pour participer à 4 séances de cours collectifs. Les prix s’envolent à 230 livres par mois soit environ 260€ pour une fréquence illimitée…

 

Plus d’info

 

Photo by Anthony Indraus on Unsplash

0 J'aime
0 Je n'aime pas