L'eau est la boisson la plus recommandée après un entraînement

eau

Kombucha, eau de noix de coco, boissons énergisantes, eau vitaminée, lorsqu’il s’agit de s’hydrater après une séance d’entraînement, le choix est vaste. L’industrie des boissons sportives redoublent d’effort pour trouver chaque jour de nouveaux ingrédients miraculeux, mais est-ce bien nécessaire ?

 

Une solution recommandée aux athlètes de haut niveau

Ces boissons de l’effort sont conçues pour les athlètes engagés dans des entraînements de longue durée et intensifs, afin de leur permettre de se réhydrater rapidement et de récupérer après une transpiration importante. Il a été en effet démontré qu’elles retarderaient la fatigue et amélioreraient les performances, la réserve de glucides qu’elles contiennent constituant une source d’énergie rapide. Mais si les athlètes professionnels ont besoin d’une option appropriée à l’effort fourni, qu’en est-il du reste du monde ? Une séance cardio intense ou une partie de tennis difficile justifient-elles réellement la consommation d’une boisson de l’effort ?

 

Non, est la réponse la plus probable formulée par les experts qui ont comparé les effets de l’eau à ceux d’une boisson sportive après 60 minutes de running sur tapis de course. Résultat : Les boissons étaient aussi efficaces l’une que l’autre pour la réhydratation. Un article de 2012 publié par BMJ concluait que les preuves des bénéfices des boissons de l’effort étaient limitées, l’industrie ayant largement abusé de son marketing pour influencer les débats sur la déshydratation et la réhydratation.

 

Les boissons de l’effort feraient plus de mal que de bien

Et c’est le cas pour les enfants et les adolescents, qui en sont les plus grands consommateurs. Une étude réalisée en 2014 a révélé que les jeunes qui consommaient une ou plusieurs boissons pour sportifs chaque jour, gagnaient plus de poids en trois ans que leurs pairs. Et pour cause, elles peuvent contenir dix cuillères à café ou plus de sucre ajouté, soit plus que ce qui est recommandé en une journée. Concernant la pratique sportive, il est certain que la quantité de calories brûlées est souvent surestimée. Et si la perte de poids est un objectif, il vaut mieux ne pas gâcher tout le travail accompli en quelques gorgées. Il existe aujourd’hui des formules « zéro calorie » avec des édulcorants artificiels qui remplacent le sucre, mais ils peuvent selon certaines recherches, avoir un effet sur les bactéries intestinales, en les modifiant de telle manière à faciliter la prise de poids.

 

Certains nutritionnistes sportifs s’intéressent aux bénéfices du lait en tant que boisson post entraînement, qui contient à la fois les glucides et les protéines nécessaires à la réparation et à la récupération musculaires.

 

Les Nootropes débarquent sur le marché

Ces boissons sont conçues pour stimuler le cerveau et donc booster les performances mentales. Conçus à l’origine pour les joueurs de sport électronique, elles commencent à devenir populaire dans les sports traditionnels, où l’énergie mentale et la concentration peuvent faire une réelle différence en termes de performances. Jusqu’à présent, le battage médiatique l’emporte sur les preuves de bénéfice, et il n’y a pas eu suffisamment de recherches pour en connaître la dangerosité. La vigilance s’impose.

 

Un article de Emma Hogan

0 J'aime
0 Je n'aime pas