Une Fit Mum épanouie pendant 9 mois, par Justine Andanson !

fit mum

Conseils nutrition, astuces forme, confidences bien-être et idées beauté, voici tous les petits trucs qui aident à être une Fit Mum épanouie pendant 9 mois… et même après le baby bump ! Par la plus enceinte des blogueuses : Justine Andanson

 

Avoir une alimentation healthy

Le but enceinte (et en dehors de la grossesse également) est de manger équilibré et sainement. Un peu de protéines, un peu de féculents (pour tenir c’est indispensable !), de céréales, de légumineuses, un peu de fruits et beaucoup de légumes ! En cas de grosse fringale, son astuce : manger une pomme (la pectine favorise l’état de satiété donc coupe l’appétit), une barre de céréales (si possible vegan), une banane (surtout avant le sport) ou des fruits secs. Sinon, l’autre conseil est de boire beaucoup d’eau, de tisane ou de thé Rooibos, idéale pour les femmes enceintes car sans théine. Et pour contrer les nausées sans dévorer un paquet de biscuits : boire de l’eau gazeuse citronnée, avec un morceau de gingembre ou se supplémenter avec les anti-nausées de Maternov.

 

Continuer la pratique d’une activité sportive

Enceinte ne veut pas dire malade ou dans l’incapacité de bouger ! Si vous êtes sportive à la base et que vous pratiquez une activité régulière, continuez-la sauf si elle est contre-indiquée par le médecin et votre bon sens (apnée, équitation, course à pied, boxe, corde à sauter, VTT…, bref toutes celles dangereuses pour vous ou/et le bébé), et de manière moins soutenue. Ecoutez vos ressentis, votre corps, surtout à la fin de votre grossesse. Si votre ventre tire, que vous vous sentez essoufflée, c’est que vous allez trop loin… Si vous vous sentez en forme, et que le sport vous fait un bien fou, continuez ! Les bienfaits d’une activité sportive sont nombreux ! Marchez, nagez et misez sur une activité douce de préparation à l’accouchement comme le yoga prénatal.

 

Ses sports préférés pendant la grossesse

Yoga (pas forcément le prénatal sauf les deux derniers mois mais un vinyasa soft sans abdos ni torsions ), pilates prénatal (vraiment bien pour continuer à tonifier sa silhouette), fit ballet prénatal, aquacycling (que le premier trimestre), renforcement musculaire à la maison avec squat sumo, fentes, pont, exercices pour les fessiers, le dos, les bras, même les obliques en gainage… tout sauf le grand droit. Sur Paris, mais aussi en province, TrucsDeNana organise régulièrement des Fit Mum, événements sportifs pour jeunes et futures mamans.

 

 

 

 

Miser sur les compléments alimentaires

Oui aux compléments alimentaires pour femme enceinte surtout si vous ne mangez pas de viande et que vous êtes carencée de fer ou/et d’oméga 3. En plus de Gynéfam, Justine prend des compléments de chez Phytoquant car le suivi et les conseils sont très bien, et ceux de chez Solgar (Prenatal nutrients). Il est très important d’avoir l’avis de votre médecin et de ne pas faire d’automédication. Ne pas oublier d’utiliser des probiotiques surtout le dernier trimestre de la grossesse, et si vous allaitez. Ils vont équilibrer votre flore intestinale (tout comme celle du nourrisson), favoriser la bonne digestion du nouveau-né (éviter ainsi les coliques et les reflux), et renforcer son système immunitaire.

 

Privilégier les cosmétiques bio ou naturels

Pour vous badigeonner le ventre, la poitrine ou le visage, misez sur des produits naturels ! La peau change tout au long de la grossesse et varie également selon si c’est un garçon ou une fille. Troubles de déshydratation, imperfections cutanées, tiraillements… !

 

Les soins qui lui font du bien

l’huile d’argan, l’huile anti-vergetures (et celles pour le périnée également !) Weleda, les soins Bio Omum, ceux de la marque Daylily Paris (pré et post grossesse!, et la gamme Solavie (en particulier le sérum et le tonique), et pour contrer les boutons, le miel de manuka, huile de jojoba, Aloe vera et masque rééquilibrant à l’argile jaune sur Beauté-pure.com. Sa seule entorse non naturelle : les produits au cacao de Palmer’s dont j’adore l’odeur !

 

Devenir une fashion mamma (en restant 100% confort !)

Pour être épanouie en tant que femme, et ceci vaut pour toutes les femmes, pas seulement celles enceintes, il faut être bien dans ses baskets et se sentir « belle ». Et lorsqu’on se laisse aller, par flemme, fatigue ou négligence, on a tendance à se sentir plus moche que canon… Parfois, un petit coup de pouce est nécessaire, surtout vers la fin de grossesse, où le bidou prend tellement de place qu’on a du mal à voir ses pieds et à se lever du canapé. C’est là qu’une jolie garde-robe est utile ! Plutôt que d’être engoncée dans un pantalon trop petit ou cachée dans un jean XXL informe, misez sur un jean de grossesse ajusté. Il en existe des canons et accessibles chez Asos – où vous trouverez des jean boyfriend conforts & trendy, Verbaudet (OUI sans déconner ! Et ils sont vraiment bien), Envie de Fraises et Mamalicious pour des basiques de toutes les formes et couleurs. Idem pour les collants et leggings, prenez les adaptés ! N’oubliez non plus de miser sur des hauts, combinaisons et robes « babybump friendly » si vous voyez ce que je veux dire.

 

Soit vous investissez dans des tenues de grossesse, si possible en soldes (de préférence allaitement si vous comptez allaiter par la suite, comme ça, elles vous dureront plus longtemps !), soit des vêtements amples (mais stylés) comme des chemises « boyfriend », des robes soulignées sous la poitrine ou au contraire, des robes pull/tshirt stretch qui mouleront votre silhouette, bidou compris. Le but, c’est de se sentir jolie tout en restant confortable ! Si vous voulez vous faire plaisir (ou vous faire offrir…), regardez sur Emoi-Emoi ou Seraphine, il y a des tenues extras (pas toujours abordables mais vraiment lookées), et ce, même pour le sport. D’ailleurs, ce dernier propose aussi des ballerines conçues spécialement pour la grossesse à la semelle brevetée, faciles à porter et ultra confortables. Côté sous-vêtements, ne gardez surtout pas vos soutien-gorge trop petits et étriqués. Votre poitrine double voire triple pendant la grossesse, encore davantage si vous allaitez, donc achetez au moins 3 nouveaux soutien-gorge et une à deux brassières de deux tailles au dessus de votre tour de poitrine initial. Faites vous prendre vos mensurations et demandez conseil à une vendeuse avant d’acheter. Justine ne jure que par Anita où elle les prend version allaitement pour faire double usage, et ceux d’H&M, qui sont pas mal en supplément.

 

Investir dans du (bon) matériel de grossesse

Trois choses indispensables que vous devez louer ou acheter : un coussin de grossesse, une swiss ball (ou gym ball) et une ceinture de grossesse. Le coussin reste (je pense que c’est le cas pour beaucoup de femmes enceintes) LA priorité d’achat lorsqu’on est enceinte. Pour enfin dormir ! Il deviendra votre meilleur ami du second et troisième trimestre, voire après la grossesse tellement qu’il est confortable, quitte à ce que le papa soit jaloux ! Une jambe par dessus le coussin, au niveau de la hanche, voire plus haut, de préférence sur le côté gauche, la tête à hauteur d’épaule (pas en dessous sur un coussin tout mou), et vous serez au TOP. Ce coussin sera aussi votre allié pour regarder la TV, lire un livre, puis après la naissance, pour caler bébé ou lui donner la tétée. Son coussin est un physiomat mais les Red Castle sont très bien aussi. La swiss ball, quant à elle, est géniale pour s’étirer, se tonifier et calmer les contractions avant l’accouchement. La ceinture est essentielle pour certaines futures mamans qui ont mal au dos ou si le ventre tire à force de rester debout, surtout vers le troisième trimestre.

 

Le petit plus : Le bandeau de grossesse anti-ondes Belly Armor avec protection® RadiaShield qui protège des ondes téléphoniques, des ondes wifi, des ondes bluetooth, des ondes générées par les appareils électriques… en neutralisant les ondes électromagnétiques. On ne sait pas encore si ça fonctionne vraiment, mais par précaution, autant opter pour un bandeau double usage !

 

Encore un petit plus qui fait toute la différence lors de l’accouchement, pour éviter l’épisiotomie : les séances et la procuration d’un Epi-No. Plus d’explications sur leur site et aussi sur Mum-to-Be.

 

Prendre du temps pour soi

Lire un bon roman – et pas uniquement des bouquins sur « La grossesse » ou « Les massages pour bébé »… ou de la presse féminine, people, shopper en ligne, méditer, mater des séries, regarder des bons films, vous rendre dans un super institut et profiter d’un bon soin visage et d’un massage. Sur Paris, je conseille aux futures mamans le Spa O’kari, Or’normes et la Villa Thalgo. D’autres mamans aiment l’Echappée, Six Senses et Thémaé…

1 J'aime
0 Je n'aime pas