La pratique sportive des femmes augmentera de 6 minutes en 2018

pratique sportive

Une étude réalisée par Ipsos et commandée par la Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire (FFEPGV), établit qu’en 2018, la pratique sportive des femmes augmenterait de 6 minutes par rapport à 2017. Rapporté par le magazine Doctissimo, l’étude rappelle cependant que l’écart reste significatif avec les hommes puisque ces derniers se dépensent à raison de 3h42 en moyenne par semaine contre 3h18 chez les femmes.

 

L’étude Ipsos a été menée sur Internet du 14 au 17 décembre 2017 auprès d’un échantillon de 2.183 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française, âgée de 15 ans et plus. On y apprend que c’est en Normandie que l’écart est le plus grand entre les hommes et les femmes, avec respectivement 4h30 et 2 heures d’exercices hebdomadaires. Quant aux Franciliens et Franciliennes, ils s’activent à parts égales, 3h18 pour les uns et 3h12 pour les autres. La population des plus de 60 ans impressionne : les hommes consacrent en effet 4h12 à la pratique sportive contre 3h36 pour les femmes du même âge.

Les femmes de 15-24 ans moins actives

L’écart qui se fait le plus ressentir concerne la tranche d’âge des 15-24 ans. Les jeunes femmes se contenteraient en effet de 2h48 d’effort par semaine contre 4h12 pour la population masculine. Un chute vertigineuse par rapport à l’an passé, où elles arrivaient au score de 3h36 d’activité physique par semaine.

 

Pour tempérer, rappelons que selon une étude de l’Insee publiée en novembre 2017, les femmes seraient plus nombreuses à s’être mises au sport au cours des cinq dernières années, la part de pratiquantes étant passée de 40% à 45% entre 2009 et 2015.

 

0 J'aime
1 Je n'aime pas