Régime acido basique ou régime alcalin

régime alcalin

Le principe du régime alcalin ou acido basique est de supprimer tous les aliments acidifiants de l’alimentation, c’est à dire ceux qui s’éloignent du ph sanguin, estimé dans l’idéal à 7.4. Exclusivement à base de légumes verts, de fruits et de végétaux, le régime fait la guerre à l’acidité. Détoxifiant, il nécessite néanmoins des précautions si l’on veut éviter les carences. Le point avec Jérôme Denis.

 

Le régime alcalin

Viande, produits laitiers, produits industriels et transformés, la nourriture moderne est acidifiante, entraînant de nombreuses maladies métaboliques comme le diabète, l’hypertension ou encore l’hypercholestérolémie. La plupart des végétaux et des fruits étant de nature alcaline, le régime alcalin ou acide base, propose de se restreindre à leur consommation, l’alimentation végétalienne, nourriture originelle, restant la meilleure option. Les légumes, verts de préférence, les graines germées et les fruits, seront les meilleurs alliés de votre estomac. Notez que le ph d’un aliment est différent une fois métabolisé. Cela peut sembler surprenant mais le citron est un aliment alcalin.

 

 A consommer avec modération

Mais attention, si ce régime est effectué sans surveillance professionnelle et sur une longue période, il peut entraîner des carences, surtout pour ceux qui pratiquent en parallèle une activité sportive soutenue. D’autant qu’il existe dans l’organisme des mécanismes qui permettent au sang de réguler son ph. Il faut donc le voir comme une aide à la régulation qui doit être apportée sur de courtes durées pour rééquilibrer le mécanisme. En cure, c’est idéal. Au quotidien, essayez de limiter les sources d’acidité. On peut contrer leurs effets en respectant simplement cette proportion : 70% d’aliments alcalins ou neutres pour 30% d’aliments acides. La recherche a largement prouvé que les maladies telles que le cancer se développent mieux dans un milieu acide, mais aucune preuve scientifique n’atteste que le régime protège des maladies modernes. Sur le long terme, on préfèrera le régime paleo, qui propose également une alimentation alcalinisante mais plus diversifiée, l’équilibre entre macro et micro nutriments étant respecté.

 

Conseil : faire un repas alcalin 1 fois par semaine ou, si l’organisme est éprouvé, choisir la formule de la cure d’une semaine. L’organisme sera détoxifié, notamment le foie et les reins et sur une période aussi courte, le corps n’a pas le temps d’être carencé,

Quelques aliments alcalins

  • Ananas
  • Asperge
  • Algue Marine
  • Brocoli
  • Framboise
  • Gingembre
  • Lentilles
  • Oignons
  • Pamplemousse
  • Patate douce

 

Recette de boisson alcaline

Smoothie vert

Passer au blender :

  • 1 banane
  • 1 poignée d’épinard
  • 1 poire épluchée
  • 1 verre d’eau de coco

Accompagner de 10 amandes à croquer.

1 J'aime
0 Je n'aime pas