Les robots se mettent au sport et transpirent pour de vrai

robots

Kenshiro et Kengoro sont des robots capables d’enchaîner pompes et abdos. Tout droit sortis de l’Université de Tokyo, leur système musculaire promet de rivaliser avec le nôtre. Deux intelligences artificielles les plus humanoïdes jamais créés…

 

Les deux robots seraient équipés d’une colonne vertébrale articulée qui leur permettrait de courber le haut du corps, d’une cage thoracique, de tendons et d’articulations et d’un système nerveux sensoriel qui contrôlerait et maintiendrait leur équilibre. Grâce à un module de traitement semblable au cerveau, ils peuvent se déplacer et agir sans instructions directes. Leurs muscles résultent d’une combinaisons de 108 moteurs électriques, fils et capteurs.

 

L’un des robots serait même capable de transpirer. Il pourrait en effet libérer de l’eau à travers un métal poreux imprimé en 3D afin de refroidir ses moteurs. Le directeur de recherche explique : “Un matériau métallique semblable à une éponge et imprimé en 3D a été utilisé pour fabriquer une partie de la structure du squelette. Nous avons conçu un système de refroidissement qui fait que l’eau peut s’infiltrer dans le matériau et s’évaporer.” Donc lorsque le robot fait ses pompes, ses moteurs sont protégés contre la surchauffe grâce à ce système de refroidissement inspiré du mécanisme de transpiration.

 

Fabriqués à l’impression 3D, ces robots humanoïdes pourraient servir de support d’étude réaliste pour mieux appréhender les mouvements du corps humain et développer des membres artificiels avancés.

 

Une étude publiée dans Science Robotics ici.

0 J'aime
0 Je n'aime pas