Du sport pendant la grossesse favoriserait le développement du cerveau des bébés

baby

Faire du sport pendant la grossesse serait bénéfique pour le développement du cerveau du bébé. Voici les résultats d’une étude canadienne réalisée par des chercheurs de l’Université de Montréal, qui encourage à pratiquer une activité physique régulière – mais modérée – pendant toute la durée de la gestation. Même s’il faut rester très très raisonnable au dernier trimestre.

 

L’enquête

 

Les chercheurs ont demandé à un groupe de six femmes de pratiquer un exercice modéré au cours du premier trimestre de leur grossesse à raison d’au moins 20 minutes, trois fois par semaine. Un autre groupe dont les femmes se trouvaient au même stade de leur grossesse, est lui resté sédentaire. Une fois les bébés nés, les scientifiques ont mesuré l’activité de leur cerveau entre 8 et 12 jours après leur naissance. Après avoir placé des électrodes sur leur tête pendant leur sommeil et mesuré ainsi la mémoire auditive, Elise Labonté-Lemoyne, auteur de l’étude et son équipe se sont rendus compte que les bébés nés des mères actives présentaient une activation cérébrale plus mature, présentant une activité plus élevée dans les aires cérébrales de la mémoire, du langage et de la parole. Ce qui suggère que leur cerveau s’est développé plus rapidement que celui des autres même si certains spécialistes soulignent que le groupe étudié est relativement petit et que l’analyse cérébrale réalisée n’est pas assez large pour conclure d’un meilleur développement global du cerveau. Dans le doute, ça vaut quand même le coup de se motiver !

 

Conclusion : Faire du sport pendant la grossesse, Oui, mais il faut rester vigilant et bien choisir l’entraînement qui convient. Oubliez la performance, cela va de soi… Tous les sports de contact, collectifs, sports à risque ou mécaniques sont déconseillés. Il faut plutôt privilégier les sports plus calmes comme le jogging ou la natation, considéré par certains comme le sport idéal durant la grossesse. Ou encore le yoga, qui a bien d’autre vertus, notamment pour préparer le corps à l’accouchement et rester zen malgré les désagréments parfois causés par la grossesse. Une activité de 20 à 30 minutes, trois fois par semaine suffisent.

 

Besoin d’inspiration pour trouver les entraînements adéquats ? Suivez les conseils de Justine Andanson sur Trucsdenana.com

0 J'aime
0 Je n'aime pas