Un lycée inscrit ses élèves dans une salle de fitness

lycée

A Melun, seize élèves scolarisés au lycée Léonard-de-Vinci se rendent chaque mardi au Pacific Club, dans le cadre d’un projet pédagogique mené par leurs professeurs de Prévention Santé Environnement (PSE) et d’Éducation Physique et Sportive (EPS), visant à lutter contre la malbouffe et l’épidémie de sédentarité chez les enfants et les adolescents.

 

Leur triste constat : seulement un tiers des adolescents de 11 à 17 ans pratique au moins 60 minutes par jour d’activité physique (recommandations de l’OMS). Une chute rapide du volume d’activité physique qui semble s’aggraver depuis quelques décennies. Pour agir, ces deux enseignantes d’un lycée de Melun emmènent toutes les semaines leur classe de seconde pro Gestion et Administration chez Pacific Club, haut lieu du fitness à Melun. Une aventure d’un nouveau genre qui devrait se poursuivre tout au long du premier trimestre. Au programme : aquagym, aquabike, zumba, renforcement musculaire, travail cardiorespiratoire et relaxation. « L’idée est de donner des habitudes de santé à nos élèves en leur fixant des objectifs, via le sport, dans un centre de fitness, une fois par semaine », explique les enseignantes.

Pacific Club, un club engagé dans la prévention santé

Ode Ballestrero, responsable de Pacific Club, se réjouit d’un tel partenariat – qu’elle a accepté à titre gratuit – « Quand elles m’ont parlé du projet, j’ai tilté tout de suite car il coïncide avec mon idée de faire du sport, un outil de santé », insiste cette titulaire des diplômes universitaires Sport et Cancer et Sport et Santé. « Chacun à notre niveau, on peut faire quelque chose pour inculquer ça aux jeunes. »

 

Plus d’infos sur Pacific Club

Sources : leparisien.fr

2 J'aime
0 Je n'aime pas