La danse : excellente pour muscler le corps… et le cerveau !

La danse : excellente pour muscler le corps… et le cerveau !

Véritable défi physique, la danse serait surtout la meilleure activité sportive pour sculpter le mental et mieux, lutter contre le vieillissement du cerveau. Alors que les scientifiques ont longtemps pensé que le déclin cérébral était inévitable, la recherche estime aujourd’hui que les neurones auraient la capacité de s’adapter et de se régénérer, à condition de les mettre dans de bonnes conditions. Autrement dit, de les faire danser !

 

La danse est en effet une activité qui oblige à effectuer un travail simultané de coordination et d’exécution de mouvements, ce qui nécessite une très grande concentration. Et selon des chercheurs, c’est justement ce qui stimulerait l’hippocampe, la région du cerveau responsable de la mémoire à court et à long terme, la plus susceptible de décliner avec l’âge. L’étude a également mis en évidence les avantages du mélange des genres musicaux et de la variation de la chorégraphie, prouvant que ce sont ces changements réguliers très stimulants pour le cerveau qui rendaient la danse bien plus efficace que les autres activités physiques répétitives telles que la marche ou le cyclisme.

 

La danse améliore la neuroplasticité du cerveau

Une autre étude menée par le collège Albert Einstein de médecine à New York, a été réalisée pendant 21 ans s’intéressant aux personnes âgées de 75 ans et plus. Les chercheurs ont mesuré l’acuité mentale des sujets, pendant cette période de vieillissement, en surveillant les taux de démence. L’objectif de l’étude était de déterminer si des activités récréatives physiques ou cognitives avaient un effet sur l’acuité mentale. L’étude a révélé que certaines activités cognitives influent sur l’acuité mentale mais qu’aucune activité physique n’avait d’effets dessus. La seule exception était la pratique de la danse. Les personnes qui dansent régulièrement ont une complexité accrue des synapses neuronales. La danse réduit donc le risque de démence en aidant le cerveau à reconnecter continuellement ses voies neuronales.

 

La danse supprime la sensation de vertige

La danse est une activité qui permet de prendre conscience de son corps dans l’espace . Elle améliore non seulement la proprioception mais aussi l’équilibre en stimulant l’oreille interne. La recherche suggère qu’après des années d’entraînement, les danseurs développent la capacité de supprimer les signaux des organes de l’équilibre dans l’oreille interne. Le Dr. Barry Seemungal, explique ce phénomène par le fait qu’il n’est pas « utile » pour les danseurs de ressentir des vertiges ou le manque d’équilibre. C’est même l’inverse. Résultat, au fil des années, le cerveau des danseurs s’adapte et supprime cette sensation qui ne leur sert à rien. Par conséquent, le signal dans le cerveau responsable des étourdissements est réduit au minimum, ce qui permet aux danseurs d’être résistants à la sensation de vertige.

 

Alors, on danse ? Découvrez le LES MILLS BARRE,  le Sh’Bam et le BODYJAM !

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires