3 raisons de se mettre au Front Squat

You are currently viewing 3 raisons de se mettre au Front Squat

Pimentez votre routine d’entraînement fitness en variant les styles de squat ! Avec le front squat ou squat avant, vous renforcez le centre du corps, augmentez la force du bas du corps, améliorez votre posture et surtout, vous pouvez dire adieu aux douleurs lombaires…

Au sommaire...

Raison 1 : Pour développer un centre du corps plus fort

540 millions de personnes dans le monde souffrent actuellement de maux de dos. Et les experts estiment que 80% de gens connaîtront un problème de dos un jour dans leur vie. Aux États-Unis, les maux de dos représentent 2,6 millions de visites aux urgences chaque année, générant une dépense de près de 50 milliards de dollars par an. C’est aussi l’une des causes les plus courantes d’absence au travail.

La chercheuse en kinésiologie, le Dr Gillian Hatfield, affirme que la plupart des douleurs lombaires sont liées à une faiblesse musculaire du bas du dos. Or, le front squat s’avère être un excellent moyen d’améliorer la force abdominale puisqu’il sollicite les muscles érecteurs du rachis pour maintenir la poitrine en position haute, ce qui participe à réduire certains des risques associés aux douleurs lombaires.

Astuce

Le front squat sollicite davantage le core (centre du corps) que le squat arrière. Commencez avec un poids léger pour vous adapter au nouveau positionnement de la barre. Lorsque vous vous sentez à l’aise avec le mouvement, augmentez progressivement la charge.

Raison 2 : Pour augmenter la force du bas du corps

La particularité du front squat c’est qu’il nécessite de placer la barre devant soi. Une excellente manière de renouveler l’effort musculaire et de vous lancer de nouveaux défis ! En plaçant la charge à l’avant, on sollicite davantage les muscles stabilisateurs, obligés de maintenir l’équilibre pour contrôler la position du tronc. Pendant ce temps, les principaux muscles ciblés – les quadriceps et les fessiers – contrôlent la verticalité de la posture. Selon les chercheurs, le front squat activerait davantage les muscles quadriceps et favoriserait l’alignement du core et de la tête par rapport à un squat vers l’arrière.

Raison 3 : Pour améliorer votre mobilité et votre posture

Passer ses journées penché sur un écran d’ordinateur augmente le risque de développer une cyphose – exagération de la courbure du rachis dorsal. La cyphose posturale est aggravée par une mauvaise posture. Des exercices comme le front squat, qui permettent de la corriger, peuvent s’avérer très efficaces.
Soulever la barre dans une position avant sollicite en effet les muscles du haut du dos et augmente les exigences des extenseurs thoraciques pour maintenir la position haute de la poitrine. C’est cette extension thoracique qui peut aider à corriger la cyphose.

« Un squat avant doit être correctement réalisé et nécessite l’utilisation d’un poids plus léger. » Glen Ostergaard, Directeur du programme BODYPUMP™ 

Front squat Bodypump LES MILLS

Comment réaliser un front squat parfait ?

  1. Tenez la barre devant vos clavicules
  2. Gardez vos coudes vers l’avant et bombez la poitrine
  3. Créez une compression entre vos omoplates pour soutenir votre colonne thoracique
  4. Gardez vos abdominaux serrés
  5. Abaissez vos hanches vers l’arrière
  6. Regardez droit devant vous
  7. Fléchissez vos genoux vers l’avant

L’erreur à éviter

Placer les coudes vers l’avant, c’est prendre le risque de rouler les omoplates, ce qui arrondit le haut du dos. En maintenant un léger pincement dans les muscles qui courent entre les omoplates, on peut contrôler cette position et être plus stable. Si c’est trop difficile, commencez avec les coudes sous les poignets.

Entraînez-vous ! Le mouvement du front squat a été intégré aux derniers entraînements LES MILLS BODYPUMP™. Il est une option dans l’échauffement puis dans le déroulé de l’entraînement dans la version 118, et également dans la version 119 du programme.

Selon Glen Ostergaard, Directeur du programme BODYPUMP™, « avoir intégré le front squat dans le programme BODYMPUMP™  c’est plus stimulant et ça modernise cet entraînement en perpétuelle évolution ».

Vous pouvez également essayer les squats lors d’un entraînement LES MILLS GRIT™ Strength

Florence Bonnardel

Rédactrice, L’humain me nourrit, chaque jour. J’aime recueillir les témoignages, inventer des histoires et trouver la poésie partout où elle se cache. D’un optimisme interminable, je laisse la vie me surprendre avec son lot de nouveaux défis. Mon rêve : faire le tour du monde à vélo… En attendant, j’enchaîne les cours de SPRINT !
0 0 votes
Évaluation article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires