Aquafitness : une opportunité de carrière pour <br/>les maîtres-nageurs
Aquafitness : une opportunité de carrière pour les maîtres-nageurs

Aquafitness : une opportunité de carrière pour
les maîtres-nageurs

L’aquafitness est un secteur qui recrute ! Bien qu’elle fasse partie des activités les plus populaires auprès du grand public, l’aquafitness souffre d’une pénurie de professeurs. Un déséquilibre inversé entre l’offre et la demande, situation rare en temps de crise…

Un double profil

Les clubs de fitness qui proposent des activités aquatiques se heurtent à deux difficultés majeures. Tout d’abord, l’exigence légale pour les profs d’aquafitness d’être titulaire du  BEESAN  ou BPJEPSAAN. En effet, pour enseigner l’aquafitness, il faut avoir son diplôme de maître-nageur. Et à l’inverse, il est également nécessaire pour un maître-nageur, d’avoir effectué une formation aquagym qui soit adaptée à un club de fitness. Resultat, les clubs de fitness ont beaucoup de mal à trouver ce double profil : des maîtres-nageurs avec les compétences d’un prof d’aquafitness. Des instructeurs capables de proposer à la clientèle, des programmes fun qui favorisent la coordination musique/mouvement tout en assurant des résultats dignes des meilleurs programmes de fitness terrestres.

Une évolution de carrière pour les maîtres-nageurs

Fred Lassaunière, directeur technique chez Planet Aqua, et maître nageur de formation, incite les professionnels à envisager de diversifier leurs activités.  » Les carrières dans l’aquafitness sont un véritable enjeu de progression pour un maître-nageur dont le métier ne se résume pas à l’enseignement de la natation et à la surveillance de baignade. » Pour évoluer dans cette voie, des formations performantes existent qui permettent de se former individuellement à ces nouvelles pratiques. « L’idée, notamment chez Planet Aqua est d’apprendre aux futurs profs, les bases de l’aquafitness et de les amener progressivement à développer de nouvelles compétences grâce à des programmes clefs en main. Une fois affiliés, ils reçoivent chaque trimestre de nouveaux contenus, musiques et chorégraphies,  leur permettant d’actualiser leurs compétences et de proposer des nouveautés à la clientèle tout au long de l’année. »

 

Maria Candito, formée récemment aux programmes Planet Aqua, témoigne : « Cette licence m’a permis de me former correctement à l’aquafitness sur les meilleurs supports. J’ai beaucoup appris avec les formateurs et je continue de progresser chaque jour au niveau de la pédagogie et du travail sur la musique. Avoir des supports et des cours tout prêts est un filet de secours pour moi, un confort qui n’a pas de prix. Je progresse à mon rythme avec des cours professionnels. S’il n’y avait pas eu ces concepts parfaitement adaptés aux auto-entrepreneurs comme moi, je ne sais comment j’aurais pu me former aussi bien…J’ai pris une grosse claque qui m’a fait me remettre en cause alors que ça faisait 10 ans que j’enseignais l’Aquagym ! ».

Rappel des formations

Le surveillant de baignade titulaire du BNSSA : Le brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique est le diplôme du nageur sauveteur mais il ne permet pas de donner des cours.

Le maître-nageur, titulaire du BEESAN devenu le BPJEPS AAN : le Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport-Activités Aquatiques et de la Natation a une double compétence en enseignement et en surveillance. C’est le diplôme demandé pour travailler à l’UCPA.

 

Pour que les BNSSA et BPJEPS AAN restent valide, une formation annuelle d’une journée de secourisme (PSE) est obligatoire. Tous les cinq ans, les titulaires des BNSSA et BPJEPS AAN doivent passer un nouveau diplôme, le Certificat d’Aptitude à l’Exercice de la Profession de MNS (le CAEPMNS).

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires