Comment votre club peut capitaliser sur l’essor du bien-être au travail

Comment votre club peut capitaliser sur l’essor du bien-être au travail

Alors que les entreprises reconnaissent de plus en plus l’importance des cours collectifs pour améliorer la santé, l’engagement, la productivité et le travail d’équipe des employés, le bien-être au travail devient un enjeu majeur. Votre club est-il prêt à en profiter ?

Table des matières

Plus sain, plus engagé, plus productif et plus uni. Ce ne sont là que quelques-uns des innombrables avantages qui peuvent être récoltés lorsque des employés sont encouragés et autorisés à faire de l’exercice ensemble.

Les concepts de «travail de la sueur» et de création d’équipe sont établis depuis longtemps. Des études affirment que l’exercice physique, en particulier pendant les heures de travail, peut augmenter la productivité du personnel, la gestion du temps et la satisfaction au travail. À mesure que la sensibilisation au bien-être physique et mental s’amplifie, l’adoption des initiatives de bien-être au travail dans le monde s’accélère.

Le récent rapport Deloitte sur le mieux-être de l’entreprise a révélé que 78% des employeurs cherchent à investir dans des programmes d’activité physique au cours des trois prochaines années. 

Le Global Wellness Institute a annoncé l’année dernière que le marché du bien-être au travail valait désormais 48 milliards de dollars, en hausse de 4,8% par rapport à l’année précédente.

Le GWI a suivi les dépenses des employeurs en faveur du bien-être de leurs équipes : évaluations de dépistage de la santé physique et mentale, ateliers de bien-être, appareils connectés… Il a constaté que le bien-être au travail connaissait la croissance la plus rapide de l’économie mondiale du bien-être, désormais évaluée à 4,2 milliards de dollars US. 

Sport en entreprise : un potentiel inexploité

Le bien-être au travail a été identifié comme l’un des trois secteurs qui devraient connaître la plus forte croissance, car il s’intègre dans tous les aspects de la vie quotidienne, en particulier, là où les gens vivent, voyagent et travaillent.

En conséquence, les entreprises avant-gardistes, des startups dynamiques aux entreprises établies, investissent massivement dans des initiatives de bien-être au travail pour recruter et retenir les meilleurs talents et mobiliser activement leur main-d’œuvre.

Nuffield Health s’est spécialisé dans ce secteur, avec plus de 200 clubs de sport en entreprise à travers le Royaume-Uni. La majorité proposent des cours collectifs LES MILLS qui ont contribué à atteindre des niveaux d’adhésion des employés de 41% en moyenne et de 80% dans des installations gratuites.

Selon le Deloitte Corporate Wellness Report, les cours de fitness en entreprise sont parmi les offres actuelles les plus populaires. Outre les subventions pour les adhésions aux clubs, celles-ci étaient offertes par 70% des entreprises américaines qui avaient une stratégie de bien-être en 2018.

Bien sûr, une salle de sport en entreprise est un luxe pour la plupart des sociétés, donc le partenariat avec des clubs de fitness locaux est une option beaucoup plus réaliste pour de nombreuses entreprises.

Les propriétaires de la salle de sport ultramoderne SATS Stureplan à Stockholm, l’ont identifié tôt, devenant l’un des premiers clubs au monde à proposer le programme sur vélo THE TRIP ™ en 2015.

Tirant parti de la puissance du FITNESS IMMERSIF, le club déploie le facteur sensationnel de THE TRIP pour attirer les réservations d’entreprise dans son studio de biking, facturant 3000 SEK (300 €) par cours. Offrant généralement 2 à 3 de ces réservations de cours chaque semaine pour les groupes d’entreprises à proximité, les réservations d’entreprise fournissent une source intéressante de revenus complémentaires pour le club et attirent de nombreuses entreprises.

Bien-être au travail : résoudre un problème commercial

PUSH Mind and Body, spécialiste du bien-être en entreprise, peut également souligner les impacts extrêmement positifs de l’organisation d’ateliers nutrition et l’exercice aux employés.

Selon la fondatrice Cate Murden, pendant deux ans à travailler avec HAVAS Media à Londres, les niveaux d’attrition du personnel sont passés de 30% à 4,5%, économisant à l’entreprise 1,5 million de livres sterling qu’ils auraient généralement dépensé pour remplacer les membres de l’équipe.

«Les chiffres parlent d'eux-mêmes», déclare Chris Pinner, fondateur d’Innerfit fournisseur de bien-être au travail. «Les employés qui s'entraînent avec leurs collègues peuvent également créer un esprit d'équipe inestimable, unissant tout le monde, du stagiaire au directeur général, dans un cadre neutre.»

Le seul problème est de convaincre les responsables des ressources humaines qu’un partenariat avec votre club peut produire des résultats tout aussi impressionnants pour leur personnel et les résultats de l’entreprise.

«Pour ce faire, vous devez identifier un problème commercial que votre club peut contribuer à résoudre», explique Pinner, après avoir mis en œuvre des initiatives de bien-être en entreprise dans des sociétés telles que Innocent, WeWork et le cabinet d'avocats MacFarlanes LLP.

«Leur personnel manque-t-il de temps ? L'absentéisme est-il élevé ? Dans quelle mesure les problèmes musculo-squelettiques sont-ils fréquents du fait que le personnel reste au bureau toute la journée ? Quels avantages offrent-ils actuellement et comment votre club pourrait-il aider à combler les lacunes d’un programme de bien-être d'entreprise ?

«Vous devez être concentré sur le problème commercial qu'ils essaient de résoudre, mais en fin de compte, le service que vous fournissez doit être engageant et inclusif», déclare Pinner. «C'est l'un des plus grands défis auxquels les entreprises sont confrontées et offrir un cours d'exercice en groupe qui ne plaît qu'aux 5% les plus en forme de leur personnel ne résoudra pas le problème.»

Pour Pinner, les clubs doivent se mettre à la place du responsable RH. «Écoutez leurs inquiétudes», ajoute-t-il. «Découvrez ce que recherchent leurs employés et, comme vous le feriez pour vos membres réguliers, affinez votre forfait bien-être d’entreprise pour chaque client sur une base individuelle.»

En offrant une solution de fitness engageante, inclusive et flexible aux salariés à proximité de votre club, vous pouvez commencer à gagner avec le bien-être au travail et commencer à capitaliser sur une tendance qui ne cesse de s’agrandir.

0 0 voter
Évaluation article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires