7 bonnes pratiques pour fidéliser son équipe de coachs fitness

You are currently viewing 7 bonnes pratiques pour fidéliser son équipe de coachs fitness

Un enjeu pour les salles de sport, quelle que soit leur taille

Le turn-over coûte cher à l’entreprise, et pas seulement au niveau financier. Il peut aussi donner une mauvaise image de votre club. Donc pour éviter une dispersion des membres de votre équipe, peaufinez votre cadre de travail. Et rappelez-vous, la fidélisation de votre personnel est aussi importante que celle de vos adhérents.

Au sommaire...

1- Un cadre de travail agréable

C’est la base. Envisagez vos collaborateurs comme des clients. En tant que dirigeant d’une structure, il vous revient donc de créer une ambiance agréable et positive. Chaque membre de l’équipe doit éprouver du plaisir à venir travailler. Alors ayez des attentions personnalisées et faites en sorte qu’ils disposent d’installations performantes pour travailler.

Des idées simples mais qui peuvent faire la différence :

  • Équilibrez le planning pour que votre équipe soit en pleine forme à chaque cours.
  • Mettez-leur à disposition un vestiaire propre et fonctionnel (casiers, étendoir à linge, douches, miroir etc..).
  • Laissez-leur le temps de se changer ou de se doucher rapidement après un cours. Il n’y a rien de plus désagréable que d’enchainer un rendez-vous client, en continuant de transpirer.
  • Selon l’emplacement de votre club, mettez à disposition des places de parking réservées ou un pass stationnement.
  • Pensez à fêter les anniversaires : amenez ponctuellement un petit déjeuner ou un goûter… les coachs adorent !
  • Prenez le temps de boire un café et de discuter avec eux, pour installer un climat dynamique et convivial.

Et surtout, respectez leur équilibre entre vie professionnelle et vie privée (évitez par exemple d’envoyer un sms à 23h00, pour questionner l’un de vos coachs sur un client).

Conseil :

On dit qu’un salarié heureux, c’est 31% de productivité supplémentaire. Alors, offrez-leur autant que possible des avantages en nature, et gardez en tête que les efforts que vous faites pour mettre vos collaborateurs dans d’excellentes conditions de travail constituent l’élément de base pour fidéliser une équipe. Cherchez constamment à les améliorer, et soyez sûr que cet investissement vous sera mille fois rendu.

2- Proposez et facilitez l’accès à la formation

Si l’employé stagne dans son poste, il s’ennuie. Favorisez les promotions internes, l’évolution de carrières et formez régulièrement votre équipe pour faire évoluer ses compétences. Une multitude de formations professionnelles sont à votre disposition (exemple : Jobifit.com) pour vous aider à motiver les membres de votre équipe et à les rendre encore plus compétents.

Conseil :

Écoutez les désirs de vos coachs, faites évoluer leurs compétences et mettez-les en avant dans votre club ! S’ils sont passionnés par un programme, faites-leur confiance, ils sauront communiquer leur fougue aux adhérents. Et c’est le but.

3- Renforcez l’esprit d’équipe

Tout le monde est concerné par l’évolution de l’entreprise. C’est pourquoi, communiquer régulièrement sur les attentes et les futurs projets du club renforce l’esprit d’équipe. Ne sous-estimez pas la communication interne, ne donnez pas des infos aux uns et pas aux autres. En plus d’un effort de transparence, cela permet d’installer durablement un climat de confiance et donc, une ambiance saine. L’entente entre collègues est aussi affaire de management. Des sessions de team building permettent aux collaborateurs d’apprendre à se connaître dans un contexte plus informel et de renforcer les liens. Exemple : si vous êtes un club affilié LES MILLS, amenez chaque trimestre votre équipe en formation continue, organisez 1 à 2 fois par an des weekends team building (activités nature, weekends thalasso, jeux etc..), invitez-les au restaurant… Apprenez aussi à gérer les conflits, en particulier lorsqu’il y a des primes à la signature d’abonnement ou sur l’objectif de remplissage de cours. L’un a démarché un client, qui est revenu pour signer avec un autre, ou l’un n’a pas réussi à atteindre l’objectif de remplissage de cours, à un client près… Dans ce cas, notre conseil est d’être juste, impartial et généreux (selon l’engagement de votre coach, pourquoi ne pas lui accorder la prime, s’il a vraiment fait le maximum). Il faut savoir rester ferme tout en allant parfois dans leur sens. C’est aussi un gage d’estime, donc de respect.

Conseil :

Il faut être constamment à l’écoute, ce qui permet entre autres de résoudre les conflits avant qu’ils ne deviennent trop importants, et de comprendre les besoins de ses employés. Toute plainte, qu’elle soit ou non justifiée, mérite votre attention et doit être rapidement traitée.

4- Accompagnez vos équipes

Si augmenter le salaire permet de satisfaire certaines attentes, cela n’efface pas les frustrations procurées par un management trop rigide. La plupart des salariés acceptent volontiers la critique, si elle est constructive et justifiée. Ne vous contentez pas de donner des ordres et sachez mesurer vos propos. Les coachs sont souvent sensibles, il ne faut pas qu’ils perdent confiance en eux. De même, savoir épauler les équipes lors des moments de crise est essentiel pour éviter tout stress inutile.

Conseil :

Montrez l’exemple. Pour vous imposer en tant que chef d’équipe, vous devez être ponctuel et ne pas vous accorder trop de privilèges. Il faut s’impliquer et montrer l’exemple par son comportement, celui que vous souhaitez qu’ils aient eux-mêmes.

5- Valorisez la performance de vos collaborateurs

Selon une étude conduite par Robert Half dans le secteur de la finance, les deux principales raisons de démission invoquées par les salariés sont les suivantes :

  • des perspectives d’évolution limitées
  • un manque de reconnaissance.

Pour favoriser la performance, il n’existe pas de meilleur moyen que de la reconnaître. Il vous appartient donc de récompenser ceux qui, parmi vos employés, affichent d’excellentes performances : confiez-leur des tâches plus valorisantes, donnez-leur un nouveau titre, accordez-leur des primes, des avantages et des bonus. En bref, diversifiez le système de rémunération. Et récompensez la prise d’initiatives en les rendant autonomes dans les missions qui leur tiennent à cœur. Par exemple, si un coach souhaite implanter une nouvelle activité ou process, soyez à l’écoute, travaillez avec lui pour lui donner sa chance. Les entretiens annuels sont des moments privilégiés pour installer un dialogue constructif, mais il est aussi important de reconnaître la valeur du travail effectué au quotidien par ses collaborateurs, pour éloigner toute frustration.

Conseil :

Faites évoluer leurs compétences, celles qui sont directement liées à la vie de l’entreprise, comme savoir désamorcer un conflit, animer une réunion, présenter un problème… Transmettez-leur tout ce que vous avez appris par votre expérience. Rendez-les meilleurs.

6- Soignez votre réputation

Elle doit être irréprochable. Les coachs sont des sportifs et ils veulent appartenir à la meilleure équipe. Alors faites en sorte qu’elle soit la meilleure de la région. Le club doit garder une bonne réputation même s’il y a des départs. Séparez-vous toujours d’un employé en bons termes, sinon, vous prenez le risque qu’il dénigre par la suite votre structure. Selon les causes de départ, autorisez par exemple vos anciens collaborateurs à venir gratuitement s’entrainer dans le club, participer aux événements ou passer simplement dire bonjour. C’est toujours préférable.

Conseil :

Quoi qu’il ait pu se passer, ne dites jamais du mal d’un employé aux autres membres de l’équipe et surtout pas aux clients. Ils sont très attachés aux coachs, ils seront toujours de leur côté.

7- Partagez une vision commune autour de votre entreprise

Impliquez les salariés dans les projets de l’entreprise, et donnez-leur une raison d’être. Organisez une fois par mois des réunions de 30 minutes, pour développer de nouvelles approches. Lorsque vous lancez un nouveau projet, faites en sorte que tout le monde soit d’accord et se sente concerné afin que l’énergie positive circule entre tous. 

Conseil :

Mettez noir sur blanc vos objectifs et définissez votre identité. Exemples : rédaction d’un livret d’accueil, d’un compte-rendu des données clés de l’entreprise, d’une charte…

Didier Chamillard

Directeur Communication, La créativité sous toutes ces formes m’inspire, l’imagination « no limit ». J’aime l’histoire des gens qui nous font grandir et l’intelligence du doute. Côté sports et jamais seul, j’adore l’expérience Immersive THE TRIP, LES MILLS Core et TRX. Ma série préférée ? Une série d’abdos.
0 0 votes
Évaluation article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires