La survie de Karen ou la résilience par le sport

La survie de Karen ou la résilience par le sport

Karen Northshiel est Personal Trainer et Coach Les Mills. Elle l’était avant qu’un tragique évènement ne bouleverse à jamais le cours de sa vie. Le 22 mars 2016 à 7h52 elle se trouve à l’aéroport international de Bruxelles direction les États-Unis. Elle est là, au mauvais endroit au mauvais moment, à quelques mètres de la première explosion des attentats terroristes de Bruxelles. Karen sort aujourd’hui un livre “Dans le souffle de la bombe” à l’aube de la 5ème commémoration en Belgique de cette attaque meurtrière.

En 2015, Karen changeait de carrière professionnelle pour se lancer comme Coach Sportif et Instructrice de cours collectifs Les Mills mais, ce 22 Mars, sa vie bascule en enfer. Elle va mourir. Par trois fois son cœur s’arrête, par trois fois il repart. Les médecins ne lui donnent aucune chance de survie. Durant des mois son pronostic vital reste engagé.

J’ai passé plus de 3 ans à l’hôpital, … subi plus de 60 opérations chirurgicales et ce qui m’a sauvé c’était ma condition physique d’athlète – Karen “

Victime d’un acte de guerre, ses blessures ont meurtri son corps d’athlète. Karen puise toute son énergie pour vivre dans les valeurs qu’incarnent le sport et Les Mills.

One tribe. Be brave. Changing the world. Les instructeurs Les Mills m’ont soutenue. Je suis devenue une battante. Ma mission contribuerait donc à changer positivement le monde par le coaching du bien-être des gens. Aujourd’hui, je suis encore plus convaincue que jamais de la place essentielle et fondamentale que doit occuper le sport santé dans le quotidien de tous – Karen »

5 ans après ces événements tragiques qui ont bouleversé la Belgique, Karen revient sur son histoire avec un livre sous forme d’abécédaire : A comme Attentats et Z comme Zaventem – le nom de l’aéroport vers Bruxelles – . Elle y relate son vécu et ses multiples combats menés pour sa survie.

Il s’agit d’un vécu à la fois dramatique et plein d’espoir. C’est l’histoire de multiples combats et de multiples acceptations, le récit de nombreux deuils mais également celui de plusieurs renaissances – Karen”

Elle nous confie dans son récit que c’est grâce au sport – qui fait partie intégrante de sa vie, de son ADN -, à sa condition physique et une hygiène de vie irréprochable qu’elle est arrivée à surmonter toutes ses souffrances.

Ce sont ces valeurs les Mills qui m’avaient convaincu en 2015 qui m’ont aidé à tenir durant ses longues années d’hospitalisation. Elles m’ont donné la force de me relever coup après coup – Karen “

Bien que son corps et sa vie ont été littéralement « soufflés » par la bombe, Karen reste à 35 ans Coach sportive Les Mills dans son coeur. Après cette longue route faites de montagnes russes – tant physique que psychologique -, elle continue encore à se battre au quotidien pour se reconstruire et faire changer positivement le monde au travers de son livre et ses conférences. Nous sommes très admiratifs de son parcours, de sa rage de vivre hors du commun.
Respect Karen !

5 3 votes
Évaluation article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires
simo
simo
1 mois il y a

Jolie histoire, c ‘est motivant pour les jeunes.

Caroline
Caroline
30 jours il y a

très bel Article; très émouvant et inspirant.