Le fitness pour être meilleur en course à pied !

Le fitness pour être meilleur en course à pied !

Vous fréquentez régulièrement le club de fitness mais la course à pied reste votre activité favorite. Alors, sachez que le fitness peut vous apporter un coup de pouce non négligeable pour votre santé et vos performances en running. Voici quelques conseils !

Table des matières

Les cours collectifs : joli terrain de jeu pour le trail

Rythmé en musique, vous réalisez des enchaînements de mouvements et de sauts qui dynamisent vos réceptions. En cours de step, vous réalisez sans arrêt des montées et des descentes, semblables au dénivelé positif et négatif du trail

En cours de renforcement musculaire comme le LES MILLS BODYPUMP, pensez à bien ralentir le retour de la charge. De cette manière, vous entraînez vos muscles au freinage en descente sans impact sur vos articulations. Pendant vos sorties en extérieur, vous serez plus tonique, vous aurez moins mal aux cuisses. Et vous aurez moins de courbatures le surlendemain. 

Les cours collectifs de biking pour muscler sans traumatiser

Ici, vos muscles sont sollicités en permanence sans traumatisme physiologique : flexion du genou à 110°, drainage optimisé des masses musculaires, contraction musculaire très modérée… Ainsi, pédaler tranquillement 20 à 30 minutes est sans danger !

diversite entrainement sport fitness

Les séances de yoga ou de stretching pour s’étirer en douceur

Les étirements ne permettent pas une récupération plus rapide de la force musculaire. Cependant, après une longue sortie en trail, vous pouvez vous octroyer une séance de stretching ou de yoga le lundi soir ! Moins fatigante qu’une session de cardio-training ou de musculation, elle entretient les articulations, indispensable pour la santé et le bien-être au quotidien !  

Les programmes de musculation pour renforcer le core

Pour optimiser l’efficacité de votre entraînement et éviter de prendre de la masse, misez sur l’endurance en réalisant de longues répétitions de mouvements avec des charges de poids modérées. En alternant bras, jambes, dos et abdos, vos muscles récupèrent mais votre cœur continue de travailler.

Le concept physiologique des cours de culture physique du type BODYPUMP est idéal. Ici squats et fentes s’associent au renforcement musculaire des bras. Idéalement, programmez ce module après votre séance de cardio-training. Ce travail dit « en surfatigue » permet de limiter l’amplitude de mouvements tout en gagnant en efficacité. 

Conjuguez running et fitness à long terme

Varier vos activités sportives vous permet d’augmenter les bénéfices et de réduire les risques de blessures. Vous bénéficiez des bienfaits de la salle en complément de la course à pied.

D’une part, faire que du running ne fait que travailler les jambes. Or il est nécessaire d’entretenir l’ossature de tout l’appareil locomoteur pour cultiver un bien-être optimal et réduire les risques de fractures. 

D’autre part, diversifier ses pratiques sportives est générateur de motivation. Si vous n’avez pas envie cette semaine de faire votre séance sur piste, une séance de LES MILLS GRIT fera office de fractionné efficace. 

 

En somme, vous l’avez compris, si vous préparez un trail en pleine nature, le club de fitness peut être une aide complémentaire précieuse. Courir au grand air reste un plaisir, alors continuez les sorties longues et les séances à vitesse spécifique pour améliorer votre technique et oxygéner votre esprit.

Et vous, quel cours de fitness préférez-vous pour compléter votre pratique de la course à pied ? Partagez-nous vos expériences en commentaires !

4 1 voter
Évaluation article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires