Les 7 règles d’or pour réussir un livestreaming d’une séance fitness

Les 7 règles d’or pour réussir un livestreaming d’une séance fitness

L’un des nombreux phénomènes émergés à la sortie du confinement est la demande d’entraînements en livestreaming. Pour certains d’entre nous, l’idée d’enseigner un cours en livestreaming est une perspective intimidante, mais n’ayez crainte. Nous avons fait appel aux directeurs de programmes et instructeurs LES MILLS du monde entier pour vous donner 7 conseils solides qui vous aideront à faire bouger ce nouveau monde.

 

Table des matières

1- CHOISISSEZ VOTRE MATÉRIEL ET TROUVEZ VOTRE CADRE

 » Comprenez la technologie que vous utilisez, pratiquez-la et jouez avec jusqu’à ce que vous l’utilisiez correctement « , conseille le directeur du programme, Glen Ostergaard.  » Ou bien, ayez quelqu’un à la maison qui peut vous aider à mettre les choses en place. Ma femme Sarah l’a compris, heureusement, car je n’en avais aucune idée ! « 

Choisissez la plateforme de livestreaming qui vous convient le mieux. « Zoom est génial », ajoute Glen, « bien que Facebook offre une meilleure qualité de son musical que Zoom ».

La caméra à l’arrière de votre appareil vous offrira une meilleure qualité de vidéo, bien que vous puissiez vouloir vérifier que vous restez dans le champ avec l’objectif avant. La disposition normale à choisir est le format Paysage, bien qu’Instagram et Facebook exigent le format Portrait.

 » Positionnez le téléphone à la hauteur des yeux « , explique Lisa Osborne, directrice du programme.  » Assurez-vous d’être en plein écran, puis donnez-vous un repère au sol pour rester en place. Si vous avez des exercices au sol, assurez-vous que vous êtes toujours dans le champ ou que vous savez comment ajuster rapidement la caméra pour rester dans le cadre« .

2- PRÉPAREZ LA PIÈCE

 » Prenez le temps d’aménager la pièce, d’avoir un arrière-plan propre, rangé et d’éliminer tout encombrement de la prise de vue « , dit Glen.  » Éteignez tous les autres appareils qui pourraient sonner « , ajoute Lisa,  » et prévenez votre famille qu’il ne faudra pas vous interrompre entre telle heure et telle heure. »

Choisissez une pièce calme qui ne produira pas d’écho et vérifiez le débit de votre connexion Internet : la lecture idéale est de 10 Mbps, mais vous pouvez travailler avec 5 Mbps au minimum.

3- SON ET LUMIÈRE

 » La qualité audio est indispensable pour la diffusion en livestreaming « , déclare Gandalf Archer Mills, directeur du programme.  » Il existe des solutions de streaming gratuites fantastiques qui, avec un peu d’apprentissage, améliorent vraiment la qualité de de votre streaming « .

Je suis récemment devenu le meilleur ami d’un logiciel appelé OBS, qui est gratuit et vous permet de faire beaucoup de choses différentes pour créer une meilleure expérience pour vos participants. Par exemple, il vous permet d’insérer un flux HQ de l’audio que vous souhaitez diffuser en livestreaming, de sorte que les participants entendent votre musique actuelle, et non les haut-parleurs de votre pièce ».

Pour ceux d’entre vous qui sont moins familiers à l’aspect technique, l’utilisation d’un haut-parleur Bluetooth peut être la meilleure solution pour diffuser votre musique. Avant de donner un cours en live, faites un test : enregistrez-vous en train de vous entraîner avec la musique, cela vous aidera à trouver le bon équilibre entre votre voix et le volume de la musique.

Lorsque vous positionnez votre caméra, assurez-vous que la source de lumière se trouve derrière la caméra et qu’elle tombe directement sur votre visage. Cela permettra d’éviter toute silhouette ou tout effet involontaire du style Blair Witch Project…

Les Mills éditions United

4- FAITES DES TESTS EN AMONT

 » Demandez à quelqu’un en qui vous avez confiance de tester et de refaire le test avec vous « , suggère l’instructrice Denise Shirley Carter.  » J’ai créé plus de réunions Zoom au cours du dernier mois que je ne le ferai probablement jamais plus de toute ma vie, simplement en testant et en re-testant. Préparez-vous à ce qu’une fois que vous aurez réussi, quelque chose puisse ne pas fonctionner lorsque vous serez en ligne et vous devrez être prêt à vous adapter. « 

Si vous utilisez Zoom, utilisez la fonction « enregistrer pour le lire comme un test« , ajoute l’instructrice Nicole Volpe Miller. « Cela vous permettra de voir comment votre voix/musique est perçue par les participants et de détecter tout retard entre le son et la vidéo ».

5- TENUE VESTIMENTAIRE

Utilisez les couleurs avec prudence : évitez le noir, le blanc et le rouge vif, ou toute couleur qui se fond dans le décor. Il est également conseillé de ne pas utiliser les tissus brillants et les motifs trop chargés. Lisa a également de précieux conseils à donner à ceux d’entre nous qui enseignent des programmes de cardio : « Faites vos lacets deux fois !« 

6- CONNECTEZ-VOUS AVEC VOS PARTICIPANTS

Tout comme pour un cours en studio, la connexion commence avant que vous ne commenciez à bouger tous ensemble. Nous essayons de créer une « pré-expérience de cours » comme nous le faisons habituellement en discutant ensemble avant de commencer », explique l’instructrice Melissa Ann Smith. Sa collègue Kat Cannella est du même avis :

 » Connectez-vous quelques minutes plus tôt et discutez avec les participants comme vous le feriez normalement avant le cours. Idem après le cours, échangez quelques mots ensemble. Et avant de mettre fin à l’appel, rapprochez-vous de la caméra pour sourire, et dites  » merci d’être venus «  !

Regardez dans l’objectif, plutôt que dans l’écran. Souriez, appelez vos participants par leurs prénoms, faites des « high fives » virtuels, des félicitations et des encouragements pour maintenir l’engagement de vos membres. L’utilisation d’un langage inclusif est particulièrement importante en live streaming : le « nous » aidera les participants à se sentir connectés à vous et à l’entraînement.

Formation online Instructeurs LES MILLS
Cours les Mills BODYCOMBAT

7- ADAPTEZ VOTRE COACHING À LA SITUATION

« Les gens réagissent à l’authenticité« , dit Gandalf. « Lorsque vous n’enseignez qu’à une caméra : parlez, donnez le signal, entraînez et motivez dans un style qui convient à la pièce dans laquelle vous vous trouvez. Cela n’a pas de sens de crier haut et fort dans votre salon comme vous pourriez le faire dans votre club avec 30 personnes devant vous.

 » Imaginez que vous parlez à quelqu’un que vous connaissez « , conseille Lisa.  » Ne pensez pas à votre apparence, restez simplement concentré sur cette personne et sur ce que vous devez lui dire pour l’aider à faire les mouvements et à se dépasser. Et n’oubliez pas de sourire ! Votre sourire est votre plus grande voix ! « 

« Soignez l’expérience comme si vous étiez avec des amis pour être moins nerveux« , ajoute l’instructrice Michelle Melton Ross. «Ayez des repères sur le sol ou collées sur le mur derrière votre appareil. N’oubliez pas que de nombreuses personnes verront une toute petite version de vous sur leur téléphone, ce qui signifie que vous devrez utiliser des signaux physiques et verbaux forts et précis. « 

 » Avec Zoom, vous pouvez voir les gens, ce qui vous permet de vous entraîner directement face à la caméra et de corriger votre technique « , explique Glen.  » Interagissez et motivez, et n’ayez pas peur de vous adresser directement à la caméra pour donner des high-five virtuels ! « 

Si vous utilisez Facebook Live, vous ne pouvez pas voir les gens, donc cela devient plus une « performance ». Lisez le défilement des commentaires et utilisez-le comme moyen d’interagir avec le groupe.

En général : mettez-vous devant la caméra, connectez-vous et motivez pour créer de l’énergie. Si vous ne voyez pas votre public, alors imaginez les personnes qui vous regardent. Lors de mon premier Facebook Live, plus de 2 000 personnes ont fait le cours, ce qui était fou ! Soyez vous-mêmes ! ».

SOUVENEZ-VOUS…

  • Ne diffusez que des séances d’entraînement utilisant de la musique libre de droits.
  • Contactez d’abord votre club pour organiser la diffusion en livestreaming sur son canal préféré.

Didier Chamillard

Directeur Communication, La créativité sous toutes ces formes m’inspire, l’imagination « no limit ». J’aime l’histoire des gens qui nous font grandir et l’intelligence du doute. Côté sports et jamais seul, j’adore l’expérience Immersive THE TRIP, LES MILLS Core et TRX. Ma série préférée ? Une série d’abdos.
0 0 votes
Évaluation article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires