Pour un lait de meilleure qualité, continuez le sport pendant la grossesse !

Pour un lait de meilleure qualité, continuez le sport pendant la grossesse !

Les femmes qui pratiquent de l’exercice physique pendant leur grossesse fabrique un lait de meilleure qualité. Une marche quotidienne suffirait à enclencher le processus. Une équipe de The Ohio State Wexner Medical Center’s Diabetes and Metabolism Research Center a étudié les différents facteurs qui engendrent ces effets bénéfiques.

 

Du lait de meilleure qualité

Garder une activité physique pendant la grossesse a de nombreux bénéfices pour la future maman et son bébé. On sait en effet que le sport permet de limiter les douleurs lombaires, de diminuer le risque de diabète gestationnel, de contrôler sa prise de poids ou encore d’améliorer le sommeil. Cela serait également bénéfique pour le développement neurologique du bébé et permettrait même de diminuer sa masse graisseuse.

« Comme il est démontré que l’allaitement est également bon pour la santé du bébé, nous avons souhaité isoler les effets du lait maternel de femmes ayant été actives pendant leur grossesse d’autres facteurs, comme l’aspect génétique », indique Kristin Stanford, principale auteur de l’étude.

Les scientifiques ont, dans un premier temps, nourri des souriceaux nés de mère sédentaires avec du lait de souris actives pendant leur grossesse. Résultat, les bénéfices santé ont bien été transférés aux bébés via le lait et non les gènes maternels.

 

Dans un second temps, les chercheurs ont suivi 150 femmes enceintes et pendant la période post-partum avec des dispositifs de contrôle d’activité physique. Celles qui marchaient le plus au quotidien ont produit un lait contenant davantage de 3SL, un composant naturel. Selon les scientifiques, c’est cet élément qui est responsable des bienfaits en matière de santé pour les nourrissons.

« Une activité physique d’intensité modérée, comme une marche quotidienne suffit à augmenter le taux de 3SL », rassure Stanford. Toutefois, pour les futures mamans à qui le médecin prescrit un alitement prolongé par exemple, l’équipe souhaite extraire le composant bénéfique afin d’espérer l’intégrer dans le lait infantile industriel notamment pour les mères ne pouvant pas donner le sein et/ou étant alitées pendant la grossesse.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires