Du sport à haute dose pour ralentir le vieillissement cellulaire

Du sport à haute dose pour ralentir le vieillissement cellulaire

Du sport pour ralentir le vieillissement de nos cellules. La condition ? Faire 30 minutes de jogging par jour pour les femmes, et 40 pour les hommes. Très loin des recommandations nationales, cette dose d’activité physique pourrait limiter le développer de nombreux cancers.

 

Voici les résultats d’une récente étude qui arrive à la conclusion suivante : le sport à haute dose retarderait le rétrécissement de nos télomères. Fragments d’ADN situés aux extrémités des chromosomes, les télomères raccourcissent au cours de la vie, au fur et à mesure des divisions cellulaires. Quand leur taille devient critique, la cellule ne peut plus se multiplier et meurt. L’érosion des chromosomes, inhibée par la télomérase, est donc une composante centrale du vieillissement. À l’inverse, l’activation de cette enzyme joue un rôle important dans la prolifération de certains cancers.

 

L’auteur de l’étude, Larry A.Tucker, professeur à la Brigham Young University a expliqué que le  but de son travail, publié dans Preventive Medecine, était de déterminer dans quelle mesure l’activité physique affectait la longueur des télomères de certaines cellules.

 

Faire modérément du sport ne suffit pas

 

Les participants ont été classés en 4 catégories : les grands sportifs, les sportifs modérés, ceux qui font peu de sport et les sédentaires. Les télomères des grands sportifs se distinguent de façon flagrante : ils sont beaucoup plus longs que chez les autres. A titre de comparaison, les sportifs modérés avaient environ 111 paires de bases de moins, les peu sportifs 137, et les sédentaires 140.  « Chaque année, les télomères perdent 15,6 paires de bases« , a estimé Larry A. Tucker, ce qui permet de calculer que « les adultes très sportifs ont un âge biologique estimé à 9 ans plus jeunes que les sédentaires« . Un grand avantage que les grands sportifs possèdent même sur les sportifs modérés, qui ne gagnent que 2 ans par rapport aux sédentaires.

 

En France, voici les recommandations du ministère : Les adultes âgés de 18 à 64 ans devraient pratiquer au moins, au cours de la semaine, 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée ou au moins 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue, ou une combinaison équivalente d’activité d’intensité modérée et soutenue.

 

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires