String, culotte ou shorty : bougez comme vous voulez !

String, culotte ou shorty : bougez comme vous voulez !

Tissus techniques absorbeurs d’humidité et anti-irritants, les sous-vêtements de sport sont prévus pour limiter la prolifération des bactéries et garder les sportives au sec, par tous les entraînements. Désormais, ils savent aussi mettre en valeur le corps des femmes pour leur permettre de se dépenser l’esprit libre !

 

Le String, et pourquoi pas ?

Le string a l’avantage de libérer le mouvement, sans être obligé de le remettre en place comme sa cousine, la culotte. Et effet, les coutures disgracieuses ne risques pas de couper la fesse en deux, ce qui n’est pas franchement glamour ! Attention à bien choisir votre taille, les strings qui serrent, peuvent provoquer des inflammations, idem s’ils bougent d’avant en arrière. 

 

Le Shorty

Les boxers remportent sans doute la palme du confort. Ils soulignent très harmonieusement la silhouette féminine et resteront très discrets sous les leggings et corsaires, à condition qu’il prennent bien appuis en dessus des fesses pour ne pas remonter. Dans ce cas, ils s’avèrent encore plus inconfortables qu’une culotte qui bouge. On trouve aujourd’hui de jolis coloris qui les rendent attrayants et même carrément sexy…

 

La culotte

On a du mal à l’abandonner car elle reste notre plus fidèle complice. La plupart des culottes pour le sport sont intelligentes, à savoir sans couture ou avec des coutures plates. Oubliez les élastiques, qui peuvent provoquer des zones d’échauffement et s’avérer irritants. Sur le blog de Lucile Woodward, on découvre la culotte préférée de la célèbre blogueuse, et c’est tout simplement celle de Dim, modèle Invisidims ! Pourquoi faire compliqué…

 

Sans rien ?

L’entre-jambe est une zone sensible et les sous vêtements constituent une protection supplémentaire contre les bactéries et les irritations. Mais selon une étude réalisée par la marque de papier toilette Cottonelle et relayée par une bloggueuse new yorkaise, 34 % des femmes interrogées avouent pratiquer leur sport toute nue sous le pantalon. Une mobilité sans entrave pour celles qui ont soif de liberté !

 

Des leggings adaptés

Sachez qu’il existe des leggings avec coutures croisées à l’entrejambe, spécialement conçus pour être portés sans sous-vêtement, évacuant l’humidité et permettant à l’air de pénétrer pour rester au sec pendant l’effort même intense. Un bon compromis.

 

Epilation, attention !

Attention à l’épilation intégrale dans cette zone, pas très conseillée pour les sportives. En effet, retirer totalement la barrière de protection qui protège les parties intimes, vous exposent aux irritations et donc aux bactéries. Si l’épiderme est fragilisé, la peau sera sensible et plus sujette aux infections. Pour les ennemis du poil, préférez l’option ticket de métro et la cire plutôt que le rasoir. 

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires