Fruits et légumes congelés : attention aux pesticides

pesticides

Les pesticides se glissent un peu partout dans notre assiette et souvent à notre insu. Ainsi, alors que nous mangeons scrupuleusement nos 5 fruits et légumes par jour, voici qu’une étude réalisée par le magazine 60 millions de consommateurs révèle qu’ils seraient, sous forme congelée, davantage chargés en produits chimiques que leurs homologues frais ou en conserve.

 

134 produits testés

 

Alors que les vitamines des fruits et légumes congelés immédiatement après la cueillette sont réputés être mieux préservés, le fait est que la contrepartie est cher payée : Les pesticides n’ont pas le temps de se dégrader et résistent parfaitement bien au froid. Contrairement aux produits frais, qui restent un moment à l’air libre.

Et en effet, Patricia Chairopoulos, spécialiste alimentation de 60 millions de consommateurs explique que l’étude a détecté la présence de quelques substances interdites en France et dans l’Union Européenne sur 14 des 134 produits testés.

 

Produits les plus contaminées

La palme des produits les plus contaminés, revient aux haricots verts, framboises et petits pois surgelés. On y trouve parfois du carbendazime, classé comme potentiel perturbateur endocrinien, du linuron (herbicide) et de l’iprodione (fongicide).

Faites confiance au bio ! Pour les haricots verts, la différence est flagrante avec 0,1 résidu en moyenne dans les produits bios contre 2,5 dans les conventionnels. L’étude recommande donc aux consommateurs les haricots verts surgelés de la marque Carrefour Bio plutôt que ceux de chez Picard. À l’inverse, les ananas, les tomates et les champignons de Paris surgelés, en conserve ou frais, sont les produits les plus «propres» car ils ne contiennent presque aucun résidu chimique.

 

Le magazine précise en revanche que ces produits contenant des résidus de pesticides ne présenteraient pas de réels risques pour la santé car aucun ne dépasse les limites maximales autorisées par la loi.

0 J'aime
0 Je n'aime pas